Ce concours est ouvert aux poètes de moins de 45 ans qui y présentent des textes écris en arabe classique.  Son objectif est de permettre "à la poésie arabe de reconquérir la place qui lui échoit historiquement, de jouer son rôle civilisationnel et de contribuer à l'enrichissement de la culture arabe et universelle *."

Le concours a été organisé par l’Etat des Emirats Arabes Unis, à Abu Dhabi.
La première sélection a retenu  5.000 poètes parmi lesquels 300 seulement ont été choisis avant d’être réduits à 35 après sélection.
La finale a réuni cinq poètes début septembre et à distingué Abdelkerim Maatoug, poète émirien. les 2ème, 3ème, 4ème et 5ème prix sont revenus respectivement à un Mauritanien, un Saoudien, à une Soudanaise et à un Palestinien.

* cité du site www.lematin.ma