"Finie la relative tolérance dont bénéficie l’émirat de Dubaï en matière de mœurs ? Les nouvelles directives prises par le Conseil exécutif vont dans le sens d’une sévère restriction. Pas de baiser en public, pas de corps dénudés, pas de musique trop forte, pas d’alcool hors les hôtels et les bars, et pour les couples non mariés pas question de se tenir la main. Prison et amendes attendent les contrevenants. Certes, ce n’est pas l’Iran ou l’Arabie Saoudite mais, en ces temps de crise, l’émirat, dont au moins 80 % des habitants sont des étrangers, entend revenir aux valeurs islamiques."

Source: http://www.liberation.fr/